Le packaging qui se mange, ça vous emballe ?

Le packaging qui se mange, ça vous emballe ?

MARC DE QUERCIZE

Le packaging qui se mange est-il une solution intéressante ? Auriez vous envie de manger votre assiette comestible après avoir terminé votre plat ? Voyons ce qu'il en est…

Bien que l'emballage plastique soit nocif pour l'environnement, il en reste néanmoins indispensable au conditionnement de la nourriture. Pour cela, des solutions ont déjà été apporté avec des emballages écologiques : biodégradable, nano micro naturel, recyclé, carton, algues mortes, cire d'abeille (cf. "Bee Wrap, le nouveau emballage réutilisable")… Mais ici, on parle de créer un emballage qui se rapproche de la nature de l'aliment emballé. Par exemple, une des idées vient du professeur David Edwards à Harvard. Il a inventé les Wikicells qui sont des emballages capables de contenir n’importe quel produit alimentaire (solide, liquide, mousseux…) en créant autour d'eux une enveloppe naturelle comestible ou compostable. 

Cette invention permet aux consommateurs d'acheter un aliment déjà emballé et entièrement comestible. Un grand pas dans la consommation éco-responsable.