Comment réussir dans la vente à emporter ?

Restaurateurs, chefs cuisiniers, propriétaires d’hôtel-restaurant, brasserie familiale, vous êtes de plus en plus à vous lancer dans un projet de vente à emporter et/ou de livraison à domicile. Compte tenu des chiffres plus qu’encourageants du marché c'est une démarche légitime !

Quelles sont les étapes à suivre, et les bonnes questions à se poser avant de démarrer cette activité ?

 

1- En proposant la livraison à domicile

De plus en plus de clients sont séduits par la possibilité de se faire livrer. Cette solution répond à une demande de plus en plus importante car elle est en générale moins chère, facile d'accès et l'offre est pléthorique : italien, indien, américains, japonais, chinois, québécois, mais aussi des plats plus locaux comme la bouillabaisse pour Marseille.


Le marché de la vente à emporter à triplé en 10 ans pour passer de 7,3 milliards d’euros en 2008 à 19 milliards d’euros en 2018 en France (CHD expert). Ce chiffre est impressionnant et s'explique essentiellement par l'arrivée sur ce marché des restaurants traditionnels. On compte 47%  de la population ayant déjà été livré au bureau ou a domicile. 84% des 10-24 ans ont déjà tester l'offre (sources France Finance).


L'arrivée des géants d'internet, de leurs applications très simples d'accès (user friendly) et qui ne coûtent presque rien au restaurateur, a permis à presque tout le secteur de saisir l'opportunité de développer son activité à moindre coût.

2- En étant réactifs aux nouvelles technologies

Comment faire plus de business avec le même outil de travail. La vente à emporter est une façon simple d'augmenter le nombre de ses clients. Si votre restaurant est complet et si vos équipes sont pleinement actives, vous pouvez stopper la vente à distance. Vous fermez alors l'accès au service sur votre plateforme de diffusion. Si la cuisine est disponible, vous ouvrez la vente en ligne. C'est simple, pratique et très efficace. Cela peut aider le restaurant à avoir une activité constante et élevée.

Comme dans bien des domaines, faire un mixte de « présentiel » (en salle) avec du « distanciel » (à emporter) semble un pari abordable. Cette évolution est en marche dans tous les domaines d'activité. Les sociétés de formation proposent des formation en salle avec un vrai face à face et des compléments de formation à distance sur ordinateur. La restauration peut évoluer, les nouvelles technologies permettent de se réinventer. Profitez des nouveaux services (Deliveroo, Uber Eat...) pour changer votre façon de vendre vos talents.

L'idée n'est pas de changer votre façon de faire mais d'évoluer, de vous adapter et de capter les clients qui ont une autre façon de consommer. 
L'enjeu est bien d'ajouter 10, 20 ou 50 % à votre chiffre d'affaires alors soyez créatif, proposez une nouvelle carte destinée à "l'emporter". Créez de la nouveauté, inventez de meilleurs plats pour tous vos nouveaux clients. Changez (si nécessaire) votre positionnement prix pour cette vente à distance et vous verrez que le succès en à porté de main !

3- En respectant les étapes

1. Se poser 2 questions

  • Faut-il changer ou faire évoluer mon offre ?
  • Quel doit être mon positionnement en termes de prix ?
Souvent l'offre actuelle n'est pas forcément adaptée à l'attente du client qui commande à distance. Le client qui vient chez vous n'a pas les mêmes motivations que celui qui commande sur internet et qui souhaite se faire livrer. Regardez ce que font les autres et profitez de leur expérience. Copier ou réinventer mais bien souvent la solution est de faire évoluer votre offre.

2. Proposer du volume et adaptez vos prix

Déterminer les quantités des plats. En tous les cas ne tombez pas dans le piège des petites portions pour gagner quelques centimes. Si le client est déçu, il risque de ne pas vous le dire et de ne plus jamais revenir.

Pensez aux options que vos clients pourraient choisir pour un plat plus complet, et vous augmenterez votre panier moyen.

3. Faire une analyse financière prévisionnelle des coûts du packaging

En fonction de votre capacité de stockage, nous vous proposons d'élaborer un prévisionnel de vos ventes afin d'ajuster vos commandes et d'éviter les frais de port.
Prenez également en compte la personnalisation de vos produits (sacs, boîtes à pizza, burger ou pâtes, gobelets...)

 4. Prévoyez vos achats en fonction de vos besoins

Déterminons ensemble :

- les formes des contenants que vous désirez (boites carrées ou rondes, couvercle hauts ou bas)
- vos contraintes de livraison en termes de société et de mode transport (vélo, scooter)
- vos besoins en termes résistances à la chaleur (sachets surchauffés, produits micro-ondables gobelets isothermes...), aux graisses (feuilles ingraissable), aux liquides...
- vos envie d'utiliser des produits éco-responsables (emballages biodégradable, recyclable et compostable) collection Feel Green

5. Choisir le fournisseur d’emballage

Trouver les contenants adaptés à vos menus et quantités tournez-vous vers un grossiste emballage alimentaire et faites des analyses :

- des prix (à l'unité, au carton, à la palette)
- de la qualité des produits (fabricants)
- de la qualité du service  (livraison, disponibilité support client, largeur de la gamme, quantité de stock, conseil…)
 
6. Choisir ses canaux de distribution

Vente par le site internet du restaurant, communiquer directement avec les clients sur votre zone de chalandise ou bien passer par les sociétés de livraison.

Comment choisir sa société de livraison ? (pensez à lire notre article sur les entreprises de livraison). 

4- En communiquant

 

           

Vous avez choisis vos plats, vos menus, vos emballages. Il ne vous reste qu'à faire savoir à vos clients et prospects que votre activité a évolué. 

Comment faire ? 

Aujourd'hui vous n'êtes pas obligé de passer par une agence, vous pouvez tout simplement vous servir des outils que propose internet. Ces outils sont simples d'utilisation. Il sont fait pour des non professionnels.
Il y a deux types d'outils: ceux qui vous permettent de faire la diffusion de vos messages via les médias Internet (Facebook, Instagram, Twitter) et ceux qui vous servent à fabriquer les contenus que vous allez diffuser.

  1. Les outils de diffusion : via les médias Internet tels que les réseaux sociaux (page Facebook, compte Instagram, Twitter...) et le référencement payant (SEA). Vous pouvez également diffuser votre publicité via les médias traditionnels tels que les affiches, flyers ou newsletter.
  2. Les outils de création de contenus : aujourd'hui vous pouvez vous appuyer sur des outils simple qui vous permettent d'avoir un rendu professionnel. Exemple "Canva" :

Canva est une plateforme qui permet en quelques minutes de créer des support de communication, ainsi que des posts et articles avec différents design. Cet outil a été créer pour des néophyte. Il est simple d'utilisation et la prise en main est rapide. Et pour ne rien gâcher il est GRATUIT.

Pour vos photos vous pouvez utiliser des sites internet qui proposent des photos libres des droits d'auteur. Exemple, Pixabay, Istock, Pexels, Freepik.

N'attendez pas, lancez vous et contactez la société EMBALLEZVOUS.COM pour vous aider à faire les bons choix !

Publié par MARC DE QUERCIZE le Par MARC DE QUERCIZE

Partager cette publication

Venez d'ajouter à votre liste:
Ma liste d'envies
Juste ajouté à votre panier:
Mon panier